Vendredi 21 mars 2014 tagActeurs

« POUR UN MILITAIRE BLESSÉ, LE SPORT PEUT ÊTRE UNE FORMIDABLE BOUÉE »

  • PARTAGEZ SUR

Dans le cadre du renouvellement de l’accord-cadre sur le sport pour tous et le sport de haut niveau signé en 2003, quatre ministères, dont le MSJEPVA, ont renforcé leur engagement dans un protocole qui entend favoriser la réinsertion par le sport des militaires blessés. Stéphane Houdet, champion paralympique et numéro un mondial 2012 de tennis fauteuil, également employé civil du Ministère de la Défense, nous en explique les grandes lignes.

STEPH HOUDET.jpg
Quel regard portez-vous sur l'accord-cadre signé le 4 mars dernier et son protocole additionnel qui actent la collaboration entre quatre ministères afin de favoriser la réinsertion par le sport des militaires blessés ?
Quand on est victime d'un accident et que l'on se retrouve blessé ou handicapé, il est important et même vital d'avoir une redéfinition de ses objectifs dans son parcours de vie. Quand j'ai intégré le ministère de la Défense en 2009, j'ai d'ailleurs rédigé un projet qui portait sur l’étude et la mise en place d’un espace d’accueil et de soutien pour les personnes accidentées afin de leur permettre d'avoir des réponses et des aides pour leur reconversion à un moment où ils se demandaient quelle était leur place. Il ne suffit pas de mettre seulement un pansement économique sur de vraies plaies. Donner aux militaires blessés la possibilité de suivre des formations et leur permettre de se réinsérer grâce au sport sont des axes forts de cet accord et de cette mobilisation. Le sport est un formidable vecteur de dépassement de soi. On dépasse les obstacles de son handicap, on se fixe des objectifs et on redonne une nouvelle dimension à sa vie.

Vous l'avez d'ailleurs prouvé à titre personnel après votre accident (Stéphane Houdet est amputé fémoral à la suite d’un accident de moto en août 1996).
Je jouais déjà au tennis depuis l'âge de 8 ans et il est vrai que le sport a été un moyen de me réconcilier avec mon corps qui m’a permis de me reconstruire après mon accident. Pouvoir contribuer à ce que d'autres s'épanouissent grâce au sport me tient donc particulièrement à cœur. Lorsqu'on est blessé ou handicapé, le sport est une formidable bouée, pour laquelle les militaires sont d'ailleurs assez doués. Je me félicite que le nouveau protocole formalise et pérennise l’organisation des Rencontres Militaires Blessures et Sports (RMBS). Et si certains arrivent comme moi à atteindre le plus haut niveau, ce sera fantastique. Mais ce n'est pas non plus la finalité. C'est la raison pour laquelle il était important d'insister également sur le volet sport pour tous, réinsertion professionnelle des blessés et sur le développement de la recherche ergonomique et fonctionnelle.

Vous faites partie avec plus d'une centaine de sportifs de haut niveau français de "l'Armée des Champions", une équipe placée sous la responsabilité du commissaire aux sports militaires commandant le Centre national des sports de la défense de Fontainebleau. Qu'est-ce que cela représente pour vous ?
En tant que sportif, je suis fier de faire partie de cette "Armée des Champions" qui brille depuis plusieurs années sur les terrains sportifs du monde entier, à l'image des Jeux Olympiques de Sotchi où plus de 50% des médaillés étaient des sportifs sous contrat avec le ministère de la Défense. A titre personnel, je tiens d’ailleurs à dire que c’est un immense honneur d’être moi aussi depuis 2009 sous contrat - civil - avec le ministère de la Défense. J'ai une carte professionnelle bleu-blanc-rouge et j'ai peut-être encore un peu plus le sentiment de représenter la France. Comme à travers le sport, je perpétue cet engagement avec mon pays. Me retrouver avec un contrat pour lequel je paye mes différentes cotisations me permet de bénéficier d'une assise financière et de mener plus sereinement mon projet sportif.

Pour plus d'informations sur le renouvellement de l’accord-cadre sur le sport pour tous et le sport de haut niveau : http://sports.gouv.fr/presse/article/L-accord-cadre-sur-le-sport-pour-tous-et-de-haut-niveau-s-ouvre-aux-militaires-blesses
Vendredi 21 mars 2014 tagActeurs
  • PARTAGEZ SUR
Newsletter
  • mars 2014
    Lettre d'information du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative #13 - Mars 2014 [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Mercredi 9 mars 2016
    THIERRY BRAILLARD AUX MONDIAUX DE CYCLISME SUR PISTE [lire l'actu]
  • Mercredi 2 mars 2016
    GARANTIE JEUNES : DÉPLACEMENT DE PATRICK KANNER DANS LES ARDENNES [lire l'actu]
  • Mercredi 24 février 2016
    LE SPORT AU SERVICE DE LA CITOYENNETÉ [lire l'actu]
  • Jeudi 18 février 2016
    PRIX ANACEJ DES JEUNES CITOYENS 2016 [lire l'actu]
  • Vendredi 12 février 2016
    AIDE A L'EMBAUCHE POUR LES NOUVEAUX SALARIÉS : UN DISPOSITIF OUVERT AUX ASSOCIATIONS [lire l'actu]
Voir toutes les actus