Jeudi 6 juin 2013 tagActeurs

« LA PRATIQUE FÉMININE EST AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE »

  • PARTAGEZ SUR

Le basket-ball féminin est à l’honneur du 15 au 30 juin à l’occasion de l’EuroBasket Women, en France. La réussite du premier sport collectif français en terme de pratique féminine n’est pas un hasard. Les explications d'Irène Ottenhof, directrice de la ligue féminine de basket-ball.

Ottenho.jpg
Le basket-ball français fait référence en matière de développement de sa pratique féminine. Comment l’expliquez-vous ?
Le basket-ball jouit d’une grande popularité chez les jeunes filles. C’est un fait avéré. Près de 40% de nos 492 000 licenciés sont des licenciées (184 000). Le basket est, depuis très longtemps, le premier sport collectif français en terme de pratique féminine. Mais c’est aussi parce que cette dernière est au cœur de la stratégie de la FFBB. La création de l’Open LFB en 2005, une journée inaugurale du championnat organisée sur un même site et pendant un week-end entier, a permis de donner de la visibilité à notre discipline. Tout comme le lancement d’une web TV dédiée dès 2007. Et si vous ajoutez à cela les résultats de nos clubs en France et à l'international et ceux de notre équipe nationale féminine, nous arrivons à fidéliser notre public et à gagner chaque année de nouvelles licenciées. L’objectif est d’ailleurs de dépasser la barrière symbolique des 200 000 licenciées d'ici la fin de cette olympiade. Le basket est bien implanté partout en France, y compris dans les zones rurales, les zones urbaines sensibles, et nos clubs sont en mesure d’accueillir, en termes de structures, d’encadrement, toutes les jeunes filles qui souhaiteraient s’initier au basket, y compris dans ses pratiques alternatives comme le 3x3.

Les performances des “Braqueuses”, les joueuses de l’équipe de France féminine, médaillées d’argent l’an passé aux Jeux Olympiques de Londres et en lice cette semaine aux championnats d’Europe féminin en France, ont-elles un impact fort sur le développement de la pratique ?
La continuité des performances de cette équipe depuis plus de 10 ans (deux titres de championnes d’Europe en 2001 et 2009) est clairement un atout. D’autant plus que la plupart des “Braqueuses” évoluent dans le championnat français. Les joueuses sont très populaires dans les territoires et ce n’est pas un hasard si les rencontres de la tournée de préparation s'effectuent à guichets fermés, partout, et que la plupart des matchs de l’Euro 2013 ont lieu dans des régions où la culture du basket-ball est avérée : Les Pays de la Loire, la Bretagne et le Nord Pas de Calais. C’est une chance pour nous d'organiser ces championnats d’Europe féminin en France, un an après les JO de Londres. Cet Euro n’est pas un nouveau départ mais une seconde étape. Enfin, le basket féminin puise sa popularité non seulement dans la haute performance mais également dans son élégance et les valeurs portées par les joueuses elles-mêmes, notamment leur engagement social au travers du programme “Marraines de Cœur”. Cet ensemble fait partie des axes forts de communication et de valorisation de la pratique féminine.

Cet engagement auprès des femmes s’étend également au-delà des terrains.
Une politique de mixité a été lancée au sein de la Fédération afin d’encourager la présence des femmes dans ses instances dirigeantes. La proportionnalité est respectée au sein du Comité Directeur, avec par exemple l'élection d'Edwige Lawson-Wade, une de nos « Braqueuses », maintenant vice présidente de la LFB. Valérie Garnier, entraîneur de Bourges Basket, est dans le staff de l’Équipe de France féminine au côté de l’entraîneur national Pierre Vincent. J’ai moi-même été nommée en janvier dernier à la direction de la LFB. Voilà quelques signes forts de la politique de féminisation que la FFBB porte avec beaucoup de conviction.

Plus d’informations sur l’Euro féminin de basket-ball sur http://www.eurobasketwomen2013.com/fr/default.asp
Jeudi 6 juin 2013 tagActeurs
  • PARTAGEZ SUR
Newsletter
  • juin 2013
    Lettre d'information du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative #5 - Juin 2013 [Lire la Newsletter]
Sur le même sujet
  • Mercredi 9 mars 2016
    THIERRY BRAILLARD AUX MONDIAUX DE CYCLISME SUR PISTE [lire l'actu]
  • Mercredi 2 mars 2016
    GARANTIE JEUNES : DÉPLACEMENT DE PATRICK KANNER DANS LES ARDENNES [lire l'actu]
  • Mercredi 24 février 2016
    LE SPORT AU SERVICE DE LA CITOYENNETÉ [lire l'actu]
  • Jeudi 18 février 2016
    PRIX ANACEJ DES JEUNES CITOYENS 2016 [lire l'actu]
  • Vendredi 12 février 2016
    AIDE A L'EMBAUCHE POUR LES NOUVEAUX SALARIÉS : UN DISPOSITIF OUVERT AUX ASSOCIATIONS [lire l'actu]
Voir toutes les actus